HORIZON 63


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HISTOIRES MORBIDES

Aller en bas 
AuteurMessage
Alain 63
Admin
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 54
Localisation : Auvergne Région Thiers 63
Réputation : 3
Points : 227
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: HISTOIRES MORBIDES   Mar 4 Sep - 20:48:04

HISTOIRES MORBIDES





Il faut bien imaginer la scène...
Je prie d'avance les Mexicains, la SPA, les pit-bulls et les gentils membres des maisons de retraite de bien vouloir m'excuser.
Un homme entre dans un bar et remarque sur le comptoir une immense jarre pleine de billets de 10 $. Il se dit qu'il doit y en avoir pour des milliers de dollars.
Il demande au barman :
- C'est quoi le gag, avec la jarre ?
- Eh bien, tu paies 10 $ et si tu réussis trois épreuves, le magot est à toi.
L'homme est vivement intéressé :
- Quelles sont les trois épreuves ?
- Paie d'abord, dit le barman, c'est la règle.
Alors l'homme lui tend un billet de 10 $ que le barman ajoute aux autres dans la jarre.
- OK, dit le barman, voici ce que tu dois faire. D'abord tu dois boire un gallon de tequila aux piments sans faire la grimace. Ensuite, tu dois arracherà mains nues la dent cariée du pit-bull dans la cour arrière.
Finalement, en haut, il y a une vieille femme de 90 ans qui n'a jamais atteint l'orgasme, et tu dois la faire jouir.
L'homme est estomaqué :
- Je sais que j'ai payé 10 $ mais je ne suis pas fou. C'est impossible ! On ne peut pas boire un gallon de tequila aux piments ni faire ces autres choses...
- Comme tu veux, dit le barman, mais tes 10 $ restent où ils sont !
Le temps passe et l'homme ingurgite quelques verres, puis d'autres encore...
Finalement, il demande :
- Oussé qu'alle est c'te hips ! tequila ?
Il empoigne le gallon à deux mains et avale tout le contenu d'une seule gorgée. Des larmes lui coulent sur les joues mais il ne grimace pas. En titubant,il se rend dans la cour arrière où le pit-bull est enchaîné.
Bientôt les autres clients du bar entendent des bruits de bagarre : le pitbull jappe, l'homme crie, le pitbull hurle, puis soudain... le silence.
Au moment où les clients commencent à penser que l'homme est sûrement mort, il rentre dans le bar. Ses vêtements sont déchirés et ensanglantés. Il est couvertde morsures et de griffures. - Maintenant, dit-il, elle est où est la vieille avec sa carie ?




Quand je l'achète je ne le désire pas.
Quand je l'ai je ne m'en sert pas.
Quand je l'utilise je ne le vois pas.
Qui suis-je ?

Réponse : Un cercueil




Un monsieur très riche a appelé son notaire sur son lit de mort car au dernier moment, il veut changer ses dernières volontés...
- Je veux laisser tout ce que je possède, actions, titres de propriétés, immeubles et tableaux de maîtres, je veux tout laisser à ma femme, mais avec une condition...
- Et quelle est elle? demande le notaire -Si elle veut tout hériter de moi, ma femme doit se remarier dans les six mois qui suivent ma mort!
Le notaire est assez désabusé par la condition demandée par son client, et il demande:
- C'est assez inhabituel comme condition. Vous avez une explication pour cela?
- Oh oui! C'est parce que de cette façon, je suis sûr qu'au moins une personne regrettera ma mort.
Alors le notaire commence à rédiger le nouvel acte... Et puis le mourant l'interrompt pour lui faire une recommandation de plus:
-Dans mes dernières volontés, ajoutez que je veux être incinéré et qu'ensuite mes cendres soient dispersées dans la mer.
Le notaire à qui on ne la fait pas demande tout de suite pourquoi, et le vieux répond:
- C'est juste pour le cas où ma femme voudrait faire ce qu'elle a toujours dit qu'elle ferait à ma mort... danser sur ma tombe.





C'est un gars dont la belle-mère vient de mourir. Il est avec les croque-morts en pleine discussion. Les employés des pompes funèbres lui demandent :
- La défunte avait-elle fait un choix sur ce qu'il devait advenir de son corps ?
- Heu... Non...
- Dans ce cas, c'est a vous qu'il revient de choisir. Doit-on l'incinérer, l'embaumer, ou tout simplement l'enterrer ? Le gars répond :
- Les trois ! Ne lui laissons aucune chance !...





Deux machos discutent :
- J’attends une vraie bonne occasion d’offrir des fleurs à ma femme.
- Comme quoi ?
- Son enterrement par exemple....

_________________
Amicalement à Vous Tous

Alain 63

" Celui qui n'a pas traversé la rivière ne se moque pas de celui qui est dans le gué "
Proverbe Africain

" On est gouvernés par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui ne sauraient pas faire pousser des radis " MICHEL AUDIARD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allanproduction.site.voila.fr
 
HISTOIRES MORBIDES
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoires d'un scaphandrier
» Histoires, archéologie et anthropologie.
» histoires pas droles!!!!!
» Histoires Percheronnes.
» Mamy tricote des histoires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HORIZON 63 :: Délirium Blagues Vidéo Humour Images Bd-
Sauter vers: